Le cahier de Sergio (v2)
Accueil du site > Le monde tel qu’il est > Les antifumeurs sont des dictateurs

Fume, c’est du belge !

Les antifumeurs sont des dictateurs

vendredi 5 novembre 2010, par Sergio

JPEG - 24.5 ko
Bientôt la censure anti-tabac ?

En parcourant l’ancien blog, histoire de rapatrier les articles encore d’actualité, je tombe sur celui-là (datant de 2004) :

Charb me fait chier

(voir l’article "Charb me fait chier")

J’y fustigeais Charb qui, dans Charlie-Hebdo, voulait interdire de fumer dans les bistrots...

Hélas, vous connaissez la suite, c’était un précurseur... Et la France est vraiment le triste exemple du triomphe des lobbies anti-tabac. Dans d’autres pays d’Europe (Allemagne, Belgique, Espagne...), les petits bistrots peuvent encore accueillir les fumeurs, en Sarkozie [1], non ; sans oublier que le prix des cigarettes est l’un des plus élevé d’Europe (je crois qu’il n’y a que les anglais qui nous surpassent...).

Au fait, question pour un champion, quel est le premier état qui a initier les premières campagnes anti-tabac publiques, avec interdiction de fumer dans les transports publics, augmentation des taxes sur le tabac etc. ?

Sapiens cum Wikipedia, c’est le IIIe Reich d’Adolf Hitler, dès la fin des années 1930. Lisez un peu cet article édifiant Mouvement anti-tabac sous le Troisième Reich. Ce qui ne l’a pas empêché de réduire en fumée quelques juifs et autres roms...

Qui sont donc ces anti-tabac ?

S’il est assez facile de devinez qui soutient les pro-tabacs (buralistes, fabricants... de tabac, métiers de l’hôtellerie...), les anti-tabacs sont plus discrets. Lintern@ute cite les organismes de santé anti-tabac (on est bien avancé !) et les laboratoires pharmaceutiques commercialisant des produits de sevrage. Rue89 aussi, s’arrête aux labos. Mais les autres ?

Industries chimiques et nucléaires ? Industries automobiles et pétrolières ? Ils ont intérêt à faire passer sous silence les méfaits de leurs activités sur la santé publique... Plutôt haro sur le tabac que sur eux...

États et patrons ? Il est beaucoup plus sains pour la sécurité publique, que la personne malade du poumon, s’accuse elle-même (c’est de ma faute, j’avais qu’à pas fumer...), plutôt que la société (salopard de patron qui m’a fait travailler dans ces conditions, états qui ont construit des centrales nucléaires...).

Pour en savoir plus :


... Et en prime quelques images amusantes, extraites de mon disque dur :

Portfolio

Fumer déforme les poumons Fumer déforme les poumons Attention, vivre provoque la mort

Notes

[1] En 2007, le candidat Sarkozy avait pourtant promis de ne pas interdire le tabac dans les cafés... promesse électorale...

Répondre à cet article

SPIP Security check Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
compteur visiteurs