Le cahier de Sergio (v2)
Accueil du site > La dure vie de Sergio > L’église de Montrouge : Des travaux...

Ruines du siècle précédent

L’église de Montrouge : Des travaux...

mardi 21 septembre 2010, par Sergio

Dans le dernier bulletin municipal de Montrouge, on trouve ça : Église Saint-Jacques : des travaux d'envergure

Tous les montrougiens connaissent l’église Saint-Jacques (Le Majeur pour être précis, référence, semble-t-il, au geste que font certains passants en le voyant), qui défigure atrocement la place de la mairie. Un blockhaus en béton armée, années 1930 [1].

L’aspect général c’est ça :

JPEG - 40 ko
L’église, vue générale

(La grue ne s’occupe pas de l’église, elle est là pour nous construire une nouvelle station de métro Mairie de Montrouge). Laid non ?

Une entrée, ici. Une porte dérobée, comme si on avait honte de pénétrer dans un établissement pareil, même si elle est plus ou moins masquée par les travaux du métro :

JPEG - 43.1 ko
L’église, entrée

De quoi convertir même les plus bigots à une religion plus rigolote, non ?

JPEG - 61.1 ko
L’église, fissures...

Les architectes des années 30 faisaient dans le "vite-fait-ça-va-durer-50-ans". Effectivement, alors que ’’Notre-Dame’’ se porte comme un charme malgré ses 8 siècles (au moins) d’âge, la nôtre se déglingue. D’extérieur on voit fissures et lézardes. Je n’ai jamais osé rentrer dedans, vu l’aspect extérieur...

Les avis sont unanimes : Une bonne restauration coûtera vraiment cher ! En fait, il faut tout refaire (voir l’article) : Le sous-sol, les murs et l’intérieur. Rien n’est bon chez elle, tout est à jeter...

D’autre part, notre bon maire est un fanatique de l’immobilier : Pas une artère où le piéton ou l’automobiliste butte sur des travaux de construction d’une résidence de luxe, en général piloté par la ’’Franco-Suisse’’. Du fait du métropolitain promis, les prix montent ! De mignons pavillons disparaissent, des jardins sont effacés remplacé par des "jardins d’angles" de pâle figure, d’anciens sites d’industrie locale sont détruits, le béton avance...

Pour terminer, même Saint-Google ignore superbement ce tas de béton si on tape “église Montrouge” dans Google Maps (tel que à la rédaction de ce billet...). Et Saint-Google ne se trompe jamais !.

Alors, au lieu de démolir encore un nouveau site typique de l’ancien Montrouge, pourquoi ne pas raser cette horrible blockhaus et bâtir une magnifique résidence ’’Franco-Suisse’’ à la place ? L’emplacement est idéale : proche du (futur) métro, proche de la capitale sans être collé sur le périphérique... Un emplacement en or vous dis-je !


Et les fidèles du célèbre champion cycliste [2] me direz-vous ?

Question superflue ! il est facile de les recaser :

  • La ville comporte deux autres églises (Saints Joseph et Raymond associés, Saint-Luc), qui peuvent très bien accueillir les fidèles de celle-ci, en se poussant un peu.
  • L’église Saint-Pierre de Montrouge [3] appartient historiquement à Montrouge, honteusement amputée du petit Montrouge par l’Usurpateur Napoléon le Petit !
    JPEG - 66.2 ko
    Le Tord-Boyaux
  • Enfin, on peut très bien utiliser un garage désaffecté, comme l’ont fait leurs collègues mahométans, avec satisfaction semble-t-il. Et pourquoi pas un ancien bistrot ? De nombreux établissements (appelés familièrement “chapelles”) ferment dans notre ville. Justement le “Tord-Boyaux” [4], juste à côté de cette mosquée est à vendre. D’une part le dieu n’aura guère à se déplacer pour visiter ses ouailles, et le comptoir peut avantageusement remplacer la chaire pour prêcher (combien de discours a-t-on entendus de cette tribune populaire ?). Sans oublier la réserve de Cuvée du Patron pour communier...

    Photos personnelles

Notes

[1] La construction du bunker s’est achevée en 1937, voir l’historique de l’église

[2] Voir l’opuscule de l’évangéliste Saint Alfred-Jarry De la Passion considérée comme une course de côte dont vous pouvez trouver le texte ici-même en édition de poche ou sur Wikisource

[3] Métro “Alésia”, aujourd’hui dans le XIVè arrondissement

[4] Non, le patron ne s’appelait pas Bruno, mais Christian...

Répondre à cet article

SPIP Security check Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
compteur visiteurs